La danse hormonale du cycle menstruel

29 novembre 2021 | Articles
Auteur : Olivia Fortier, Naturopathe

Les phases du cycle menstruel tiennent une place importante dans la vie d’une femme. La durée du cycle menstruel est unique à chacune. Bien que la durée soit autour de 28 jours, un cycle normal peut varier entre 21 et 35 jours et différer d’un mois à l’autre. Pendant la puberté, il peut durer encore plus longtemps, et mettre un certain temps à se régulariser. Découvrez ce qui vous attend durant les 4 phases de votre cycle menstruel afin de mieux le comprendre et l’apprivoiser.

  • Phase menstruelle

La première partie du cycle féminin est la phase menstruelle. Les taux de progestérone et d’œstrogènes sont au plus bas. Le premier jour de votre cycle est le premier jour des saignements. Les menstruations se produisent lors que l’ovule n’est pas fécondé et que l’endomètre se dégrade à travers l’utérus et le vagin. Elles durent en général de 3 à 7 jours et le volume de sang menstruel moyen perdu durant toute la durée des règles est d’environ 60 ml.

Puisque l’énergie est à son plus bas, cette période du cycle est le moment idéal pour ralentir la cadence, prendre soin de soi et se traiter avec douceur. Durant cette période, privilégier la détente, prendre un bain, lire, réduire votre activité physique, dormir, marcher dans la nature…

  • Phase pré-ovulatoire

La phase folliculaire, est une phase de renaissance après les menstruations où le corps se prépare à chaque mois à une grossesse potentielle. La concentration en œstrogènes varie au cours du cycle en augmentant tout au long de la phase folliculaire. Cette hausse graduelle engendre un épaississement des muqueuses de l’utérus pour préparer l’endomètre, la paroi interne de l’utérus, à accueillir un œuf fécondé (nidation). L’hormone folliculo-stimulante (FSH) stimule les follicules ovariens pour qu’ils grossissent. Chaque follicule contient un ovule. Chaque mois, un ovule sera tout à fait prêt à être fertilisé. Le pic d’œstrogènes est atteint environ deux jours avant l’ovulation, c’est lui qui va provoquer le pic de l’hormone lutéinisante (Luteinizing Hormone) sécrétée par l’hypophyse. Durant la période pré-ovulatoire, la glaire cervicale, perte vaginale composée de mucus, d’eau, de nutriments et sécrétée dans le col de l’utérus, sera fluide et filante. Elle est conçue pour favoriser ou nuire au déplacement des spermatozoïdes à la recherche de l’ovule afin d’être fécondé ou non. Les pertes vaginales permettent de déterminer la phase du cycle menstruel selon leur aspect.

Cette phase du cycle est en lien avec un regain d’énergie et un besoin de connexion avec les autres. C’est donc un moment propice pour les activités sociales, le sport, s’amuser, planifier, apprendre et prendre des décisions.

  • Phase ovulatoire

Pendant la période ovulatoire, le pic de l’hormone lutéinisante (LH), déclenché par l’afflux des œstrogènes durant la phase pré-ovulatoire, provoque la rupture du follicule et l’ovaire libère l’ovocyte (ovule non fécondée) par une des trompes de Fallope. Il arrivera après 3-4 jours jusqu’à l’utérus et il y restera 24 à 48h en attente d’être fécondé par un spermatozoïde. Dans le cas contraire, il commencera à se décomposer. L’ovulation se produit généralement entre le 11e et le 16 e jour selon la longueur du cycle menstruel. Ainsi, si vous avez des règles régulières aux 28 jours, l’ovulation se produit généralement au 14e jour. La glaire cervicale est plus épaisse, élastique, ressemble au blanc d’œuf ce qui permet d’optimiser le déplacement des spermatozoïdes.

L’ovulation est un moment où l’on rayonne et qui rime avec féminité, sensualité. C’est un moment favorable pour être active, sociable et entreprendre des projets.

  • Phase prémenstruelle

La phase qui suit l’ovulation et précède les règles est la phase lutéale. Le follicule qui contenait l’ovocyte se transforme en corps jaune. Ce dernier produit des œstrogènes et une grande quantité de progestérone. Sous l’effet combiné de ces hormones, la muqueuse de l’utérus, l’endomètre, épaissit et se prépare à accueillir un ovule fécondé. La glaire cervicale est plus sèche et pâteuse. S’il y a fécondation de l’ovule et que vous êtes enceinte, l’œuf viendra s’implanter dans l’endomètre. S’il n’y a pas fécondation et que vous n’êtes pas enceinte, la diminution du taux de progestérone entraîne la desquamation de l’endomètre, la dégénérescence du corps jaune débute et s’ensuit les menstruations. Un nouveau cycle recommence.

Dans cette phase post-ovulatoire, l’énergie diminue. C’est un temps d’introspection, de sensibilité et d’intuition accrue. C’est une période pour se tourner vers la créativité, le repos, la méditation afin de se recentrer.

En comprenant mieux votre cycle, vous pouvez puisez dans toute sa force et son énergie plutôt que de subir les effets émotionnels et physiques de ces différentes phases. Soyez à l’écoute de votre corps et cessez de résister au flow naturel afin de vivre en harmonie avec les 4 phases de votre cycle menstruel.

Vous voulez en savoir plus? Discutons!

Contactez-moi